· 

Profil du comité directeur : Steve Bell, coprésident de l’IEJO

  • Dites-nous votre nom et votre titre au sein de votre organisation? Chef adjoint Steve Bell, Commandement du soutien organisationnel, Service de police d’Ottawa
  • Qu’aimez-vous dans votre organisation et du travail qu’elle accomplit? J’aime travailler dans une organisation qui offre des services à notre communauté, et pouvoir aider les gens au moment où ils en ont le plus besoin.
  • Pourquoi êtes-vous membre du Comité directeur de l’IEJO? J’ai travaillé dans le domaine du soutien aux jeunes avant de devenir policier, et je me suis attaché à travailler avec les jeunes et à les soutenir tout au long de ma carrière. Maintenant, en tant que dirigeant principal au sein du Service de police d’Ottawa, j’appuie les changements à apporter aux systèmes qui soutiennent les jeunes de notre communauté, même si parfois, il y a des échecs. 
  • Qu’aimeriez-vous accomplir en tant que coprésident du Comité directeur de l’IEJO? Je veux contribuer à la création d’un comité fort, dynamique et d’avant-garde qui s’appuie sur les bonnes choses que fait notre communauté, tout en déterminant les domaines d’amélioration.
  • Pourquoi pensez-vous que l’IEJO est importante? L’IEJO regroupe de nombreux organismes différents qui appuient les jeunes; elle s’assure de notre bonne harmonisation pour combler les lacunes et nous assurer que nous offrons le meilleur soutien possible à nos enfants et à nos jeunes.
  • Est-ce que vous ou votre famille avez déjà bénéficié d’organismes communautaires dans votre enfance ou votre jeunesse? Je ne pense pas qu’il y ait un enfant ou un jeune dans cette ville qui ne profite pas de programmes pour les jeunes. Mes enfants sont allés dans des écoles qui ont reçu l’appui de nombreux organismes différents, sans compter qu’ils ont participé à des programmes communautaires pour les jeunes qui ont reçu le soutien des membres de l’IEJO. Les mesures de soutien des jeunes dans la collectivité ont des effets circulaires, ce qui signifie qu’il n’y a pas un enfant à Ottawa qui ne profite pas de ces initiatives.
  • Quel est votre souhait pour les enfants et les jeunes à Ottawa? J’espère que tous les enfants et les jeunes d’Ottawa pourront vivre dans une ville inclusive et solidaire, qui les aide à atteindre leur potentiel en reconnaissant tous leurs besoins individuels et en les soutenant.

Ce profil a été présenté dans le numéro d'IEJO Illustré de septembre 2021

 

This blog entry in English here